Aller au contenu principal

L’Apothéose de Corneille

Exposée au Salon de 1880, cette œuvre ne fut jamais réalisée et occupe une place à part dans l’œuvre de ce sculpteur  spécialisé en art animalier. Elle s’inspire directement d’une gravure de frontispice (édition 1663 des Œuvres complètes) et fut offerte en 1884  par le sculpteur au musée.

 

Agenda

Inscription Newsletter